Comment entretenir son couteau japonais ?

Comment entretenir son couteau japonais ?

Grâce à leur tranchant exceptionnel, les couteaux de cuisine japonais vous offrent un grand contrôle et une grande précision dans la préparation des aliments.

Les couteaux japonais se comportent bien lors d’une utilisation prolongée grâce à leur capacité à rester aiguisés très longtemps. Avec un entretien approprié, vous pouvez garder vos couteaux en excellent état et prolonger la durée de vie de leurs tranchants encore plus longtemps. Nous vous recommandons les conseils suivants pour aider vos couteaux à durer toute une vie.

Le découpage

Les lames de nombreux couteaux japonais sont plus fines et plus dures que celles d’autres styles de couteaux. Pour cette raison, les couteaux japonais ne sont pas adaptés à certaines tâches.

Vous ne devez pas couper les aliments congelés ou les gros os (les articulations de poulet conviennent). Plusieurs couteaux japonais sont cependant conçus pour désosser. Vérifiez bien la spécificité de votre couteau de chef japonais.

Conçus pour la précision, vous ne devez jamais tordre ou utiliser le couteau pour forcer ou séparer deux morceaux d’un ingrédient. Ce type d’action peut provoquer des éclats et des fractures. L’utilisation de planches à découper avec une surface souple comme le bois, le caoutchouc et le plastique souple maximisera la durée de vie de vos lames. Évitez de couper sur des surfaces en verre, en métal ou en céramique.

Le nettoyage

Les bons couteaux ne doivent jamais être laissés dans l’évier pour des raisons de sécurité, mais aussi parce que vos couteaux doivent rester propres et secs autant que possible. Lavez-les à l’eau et au savon, puis séchez-les avec une serviette dès que vous avez terminé. L’acier au carbone doit être essuyé entre les tranches et surtout lorsque vous coupez des aliments acides, cela empêchera la rouille de se former. Certains couteaux sont recouverts d’une couche d’acier inoxydable pour décourager la formation de rouille, mais le tranchant peut encore être en acier au carbone. Nous vous recommandons donc de garder tous vos couteaux au sec autant que possible. Evitez de mettre vos couteaux japonais dans un lave-vaisselle.

Le rangement 

Entretenir son couteau japonais doit être fait avec plus de soin lorsqu’il s’agit de le ranger. S’il est rangé dans un tiroir, veillez à utiliser un protecteur de lame. Les Sayas (couvre-couteaux) en bois sont parfaits pour cela, car ils empêchent l’humidité de rester près de la lame. Si le couteau est rangé sur une bande magnétique, faites attention au contact métal contre métal, surtout s’il y a de l’humidité.

L’affûtage et l’aiguisage

L’affûtage est l’aspect final et le plus important de l’entretien de vos couteaux japonais. Nous vous recommandons d’utiliser une pierre à aiguiser lorsque le fil s’émousse. Les pierres à aiguiser peuvent réaligner les bords de certains aciers plus tendres, mais elles n’enlèvent pas de métal et ne restaurent donc pas le tranchant. Les pierres à aiguiser existent en différents grains. Pour l’entretien général, nous recommandons de commencer par un grain 1000 pour rétablir le tranchant, puis d’utiliser une pierre 4000 ou plus fine pour affiner et polir.

La sécurité

Ne laissez pas traîner votre couteau de cuisine japonais, en particulier près du bord ou du coin d’un plan de travail. Il s’agit d’un principe simple mais qui revêt une importance particulière si l’on tient compte du fait que les couteaux japonais sont tranchants et qu’ils peuvent facilement causer des blessures.

Laisser les couteaux sur les égouttoirs (où ils risquent de se cogner contre d’autres ustensiles) ou près du bord des plans de travail (où ils risquent d’être projetés sur le sol) est un grave danger, tant pour le couteau lui-même que pour le chef.

Un couteau émoussé est généralement considéré comme plus dangereux que ceux dont le tranchant est aiguisé. En effet, l’utilisateur doit exercer une plus grande pression sur l’objet à découper et le bord émoussé plus lisse signifie que le couteau peut glisser sur le côté.

Il est donc essentiel d’affûter et d’aiguiser régulièrement votre lame pour qu’elle soit suffisamment tranchante pour traverser sans effort les aliments lors de la découpe.

Enfin, veillez à toujours ranger vos couteaux en toute sécurité lorsque vous ne les utilisez pas. Vous éviterez ainsi tout accident ou dommage au couteau, ce qui est d’autant plus important pour les parents de jeunes enfants.

 

 

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.