Pourquoi devenir filiale d’une grande enseigne ?

grande enseigne

Envie de vous lancer simplement dans le domaine de la grande distribution ou de la restauration ou bien dans une grande enseigne en Belgique ? La solution serait peut-être d’aspirer à devenir filiale d’une grande enseigne qui existe déjà. Le concept bat son plein et propose autant d’avantages pour les nouveaux professionnels que pour les sociétés mères. Retour notamment sur les différents points positifs de cette solution.

Une plus grande facilité à intégrer le marché

Une filiale est une entreprise qui, même si elle est entièrement indépendante, est rattachée à une société mère. Ce qui, pour la communication et la stratégie de prospection, est plus intéressant pour les nouveaux venus sur le marché. En effet, vous profiterez d’ores et déjà de la réputation de l’enseigne principale et de sa visibilité.

En termes d’investissement professionnel, aspirer à devenir un filial est plus rassurant selon le comptable Forest que de s’engager dans des démarches compliquées de création d’entreprise classique. Raison pour laquelle d’ailleurs, en Belgique, la tendance prend de plus en plus d’ampleur.

Un investissement minime pour commencer

C’est un projet professionnel conseillé pour ceux qui ont des fonds de bases qui sont minimes. Les entreprises mères ont leur propre exigence quant aux fonds nécessaires pour commencer à devenir filiaux. Néanmoins, on est loin des centaines de millions d’euros qui seraient normalement requis pour vous lancer à votre compte.

Ne vous contentez toutefois pas de comparer les droits de souscription des différentes sociétés mères. Faites aussi une évaluation de leur réputation sur le marché et de la viabilité de votre projet avant de vous engager. Le comptable Forest pourra vous aider en ce sens.

Une gestion plus facile

Contrairement à une succursale, en tant que filiale vous ne vous engagez auprès de votre enseigne que pour le capital de départ que vous souhaitez engager. Une entreprise mère et une filiale sont deux entités complètement distinctes. Ce qui facilite notamment la gestion de votre entreprise. Ce ne sera pas la peine de vous installer dans la même région de la société principale. Son objectif étant d’ailleurs d’avoir une présence effective sur tout le marché.

Il convient tout de même de discuter de la formation et de l’administration ainsi que des comptes à rendre envers votre entreprise mère. Cela évite les mauvaises surprises.

Bien évidemment, en tant que filiale, vous aurez des objectifs, fixés par votre entreprise mère, à atteindre par mois. Des comptes seront à rendre le cas échéant et cette dernière peut décider de la résiliation du contrat d’affiliation. Autrement dit, vous avez une certaine liberté de mouvement pour gérer votre entreprise, mais vous devez tout de même respecter des engagements envers vos partenaires d’affaires. Pour vous aider dans l’atteinte justement de ces objectifs, une formation peut vous être proposée en début de partenariat pour vous expliquer les démarches, les techniques de vente et les produits disponibles.

Des démarches de création à la portée de tout le monde

Enfin, la création d’une filiale est facile et à la portée de tout le monde. La première étape étant de choisir l’entreprise mère à laquelle vous allez vous affilier. Parmi toutes les offres disponibles sur le marché, une analyse en profondeur de la société mère ainsi que de la viabilité de votre projet s’impose. Il ne suffit pas de voter pour l’offre la plus modique du marché.

Une filiale est rattachée légalement à une société mère. Les démarches administratives et juridiques pour sa création sont donc minimes. Par contre, il faudra négocier les contrats d’affiliation directement auprès des enseignes. Chacune peut avoir son lot d’exigence que ce soit en termes de profil ou de capital de départ.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.